Samedi 17 avril 2021

L’amour, ce lien parfait (Colossiens 3,12-17)


Lire le texte

La parure de l’être nouveau contient l’affectueuse bonté, la bienveillance, l’humilité, la douceur, la patience, le pardon. Autant de comportements qui permettent une vie communautaire bonne et agréable. Paul rappelle au passage que la vie chrétienne n’est pas une histoire de performance spirituelle et d’élévation personnelle (vers quoi les Colossiens étaient-ils attirés), mais une vie en communauté, où l’on est en relation avec d’autres, «membres d’un seul corps» (v. 15), où l’on recherche ce qui unit (v. 14) et non ce qui divise. La clé centrale de cette vie en relation est l’amour, «ce lien qui (nous) permettra d’être parfaitement unis» (v. 14). Même si notre vie intérieure est cachée en Dieu (ch. 3,3), notre vie extérieure est appelée à être le témoignage de cet amour qui agit en se faisant bienveillance, humilité, etc. Un amour qui n’est pas un concept ni un sentiment, mais une personne, le Christ, au nom duquel nous sommes appelés à tout faire, paroles et actions (v. 17).

Linda Sibuet

Prière: Tout faire en ton nom, Seigneur Jésus, c’est ce à quoi tu m’appelles. Tu sais que je n’y arrive pas, mais aide-moi. Travaille mon cœur, travaille mon être entier, jour après jour. Que je sois cet être nouveau revêtu d’amour pour toi et pour mes semblables.  

Référence biblique : Colossiens 3, 12 - 17

Commentaire du 18.04.2021
Commentaire du 16.04.2021